Connect with us

Hi, what are you looking for?

Action & Aventure

[TEST] Greedfall, la Renaissance mystérieuse et magique.

Spiders nous a déjà régalé avec des RPGs dans un univers original et très intéressant mais plutôt dans un milieu futuriste avec Mars : War Logs et The Technomancer. Cette fois, il change de cap avec Greedfall pour aller dans le passé et plus précisément dans la Renaissance. Bien sûr, il ne se contente pas de faire une retranscription réaliste de l’époque, il crée un univers alternatif avec des factions, des guerres, une Histoire et de la magie. L’inconvénient, c’est que si Spiders proposait toujours des concepts intéressants jusqu’à maintenant, mais ils nous ont aussi habitué à un certain nombre de défauts, parfois trop présent. Espérons qu’ils ont appris de leurs erreurs et que cette fois-ci, on nous proposera un RPG sans tâche.

Un noble en voyage :

Après avoir créé notre personnage, nous apprenons que nous sommes un noble répondant au nom de De Sardet. Nous faisons partie de la congrégation marchande et nous sommes missionné pour aller sur l’île de Tir Fradi, un nouveau territoire à coloniser. Nous allons donc accompagner notre cousin qui va devenir le gouverneur de l’île et nous occuperons le poste de légat et de diplomate, afin de créer des relations avec les différentes organisations et peuples déjà présents sur l’île. Notre objectif ? Établir une colonie avec des relations stables et trouver un remède contre le malichor, une peste issue de cet endroit et qui a été ramené pendant une expédition précédente qui s’est mal passée.

L’univers de Greedfall est vraiment fascinant. On se plaît à découvrir l’origine de ce monde, la création des différentes factions et leur opposition. On retrouve notamment le conflit classique entre la religion et la science avec deux factions aux points de vue très différents sur le monde. Il faudra, bien entendu, s’attirer les faveurs des deux et donc les écouter. On se rend vite compte que les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients et qu’aucun point de vue n’est forcément le bon ou le mauvais. Pourquoi j’insiste là-dessus ? Parce que c’est très compliqué de créer un univers suffisamment complexe pour arriver à trouver une certaine neutralité auprès de toutes les factions. Il faut savoir que les développeurs ont fait un travail énorme pour développer tout le background et pour en comprendre l’histoire. C’est vraiment l’élément que Spiders maîtrise le plus : la création d’un univers fonctionnel et intéressant.

Du coup, on suit très facilement l’intrigue et on apprécie le développement des factions sur l’île ainsi que celui de nos personnages. On comprend leur réaction et leur évolution, chacun d’entre eux bénéficiant d’une histoire personnelle et travaillée. Le seul bémol, c’est que plus on avance dans l’intrigue, plus on est impatient de voir la conclusion et de découvrir le mystère qui se cache derrière cette île. Le problème, c’est que la fin est prévisible et très banal, ce qui entraîne une impression d’inachèvement et une grosse déception.

Un gameplay digne d’un RPG papier :

Greedfall est un action RPG assez classique dans ses mouvements. On se retrouve avec l’esquive, du tir, du contre etc… C’est facile à prendre en main et c’est bien réalisé. On n’a pas vraiment de quoi se plaindre à part la caméra qui se révèle parfois capricieuse. Cependant, il est nécessaire de bien penser son équipe parce qu’on peut avoir plusieurs compagnons avec nous mais il faudra veiller à avoir un soigneur et un tank notamment pendant les affrontements avec certains boss qui peuvent s’avérer difficiles et dont il faudra étudier le comportement pour parvenir à s’en défaire.

L’avantage, c’est qu’il y a plusieurs manières de faire évoluer son personnage comme un vrai RPG donc il va y avoir plusieurs façons d’appréhender les quêtes et donc d’éviter certains combats. On peut choisir d’avoir un personnage qui mène ses combats par la parole, par la furtivité ou tout simplement un maître guerrier. L’inconvénient, c’est que certains choix seront plus intéressants que d’autre, donc le joueur qui veut devenir un héros invincible choisira une voie spécifique. En effet, l’arme à feu est surpuissante et c’est pour cela qu’au début, il est très compliqué d’avoir des balles. Mais, en évoluant, il est possible de pouvoir créer des munitions grâce à un talent et à ce moment-là, le jeu devient simple et on privilégiera cette voie. Il est normal d’évoluer pour devenir très puissant dans un RPG mais c’est dommage de devoir choisir un rôle spécifique pour que ce soit vraiment le cas.

Une ambiance sympathique avec quelques défauts légers :

Globalement, les graphismes de Greedfall sont jolis. Les environnements sont détaillés et agréables visuellement parlant, et les expressions faciales sont travaillés et réalistes pendant les phases de dialogue. Il y a justes quelques bugs visuels de texture à déplorer qui cassent l’immersion, mais c’est vraiment un pet dans l’océan au vu de la qualité globale du titre.

L’autre léger défaut se situe au niveau de la bande-son parce elle est anecdotique, on n’a pas de thèmes qui vont nous marquer pendant nos sessions de jeu. Par contre, c’est assez vite rattrapé par des acteurs convaincants dans leur rôle.

Un contenu conséquent et plusieurs manières de refaire le jeu :

Greedfall a une durée de vie d’environs 30h. Elle ne se résume pas à faire la campagne en ligne droite par contre, elle comprend les nombreuses quêtes et objectifs secondaires. L’avantage, c’est qu’on ne perçoit pas ce contenu supplémentaire comme du remplissage parce que le tout est scénarisé et super intéressant. Il n’y a donc aucune envie de passer à côté de ces étapes et ça nous permet d’en découvrir plus sur l’univers du jeu. Et pour les plus gros fans ? Il y a la possibilité de refaire le jeu en faisant des choix différents, on découvrira alors le dénouement sous un angle différent.

Conclusion : 

Greedfall est une très bonne surprise de la part de Spiders. La grande partie des défauts de leurs précédentes productions a disparu tout en conservant leur qualité d’écriture. On se retrouve donc face à un RPG à l’univers fascinant, très distrayant et avec un contenu conséquent. C’est un jeu que je conseille clairement aux fans de RPG originaux.

Greedfall

26.97
8.4

Le Scénario

8.5/10

Le Gameplay

9.0/10

Les Graphismes

9.0/10

La Bande-son

6.0/10

La Contenu

9.5/10

Points positifs

  • La qualité d'écriture.
  • Des personnages charismatiques.
  • Plusieurs voies de gameplay possible....
  • Des mécaniques fonctionnelles.
  • Une très bonne rejouabilité.

Points négatifs

  • Une fin trop prévisible, décevante.
  • Une caméra parfois capricieuse.
  • ...mais une plus puissante que les autres.
  • Une bande-son anecdotique.
Redjoker
Ecrit par

https://www.twitch.tv/jokerdestiny Clown passionné de jeux vidéo. Je suis né avec une Gameboy, ai été baptisé avec une Nintendo 64, ai grandi avec les consoles de Sony puis été corrompu définitivement par le pc, enfin peut être...

Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi Aimer

Action & Aventure

Plusieurs années après sont arrivée sur la génération précédente, Mafia II: Definitive Edition est paru récemment sur PlayStation 4. L’occasion pour nous de remettre...

Action & Aventure

Si vous voulez découvrir un jeu mêlant humour et ambiance d’Halloween, tout en contrôlant un squelette en guise de héros, ce jeu est fait...

Journal

Après 10 ans de bons et loyaux services il est temps de dire au revoir à FragStorm.com afin qu’il laisse la place à PlayTest.fr....

Action & Aventure

Qui ne connaît pas Spider-Man? Le super-héros aux pouvoirs d’araignée des comics Marvel. Il a fait la joie d’un certain nombre de joueurs à...