Connect with us

Hi, what are you looking for?

Action & Aventure

[TEST]Dead Rising 2, une apocalypse déjantée

Dead Rising, c’est le jeu qui a réussi à enlever l’horreur au niveau des zombis pour le remplacer par du fun. Dans le premier opus, on était enfermé dans un centre commercial où on massacrait facilement les zombis par millier avec des armes toujours plus destructrices et stupides. C’était un gros défouloir nanardesque assumé. Il est donc normal que les gens ont attendu avec impatience la venue d’un second opus. Donc on reprend les mêmes et on recommence parce que je peux vous garantir que ce second opus est le perfectionnement du premier !

Un père désespéré 

Avec le temps, les zombis sont devenu communs dans l’univers de Dead Rising et les gens ont même trouvé moyen d’en tirer profit, notamment dans le milieu financier. Dans ce cadre particulier, Chuck Green, un père veuf et le héros de l’aventure participe à un jeu télévisé où il faut tuer le maximum de zombis pour remporter la victoire. Son but ? Gagner de l’argent pour acheter du Zombrex et poursuivre le traitement de sa fille. En effet, ce médicament l’empêche de se transformer suite à une morsure de mort-vivant mais elle doit en prendre toutes les 24h et c’est très cher. Malheureusement, il semblerait que malgré la victoire de Chuck, c’est les zombis qui vont gagner la partie.

L’intrigue est intéressante et drôle dans son côté nanardesque mais même si ça reste une grosse parodie, le jeu aborde des thèmes de société très actuels. On rit face au jeu en se disant que ces gens sont fous en prenant des risques invraisemblables afin d’avoir la gloire et l’argent, et on peste face aux spectateurs qui se divertissent devant ce type d’émission. Pourtant, c’est juste pousser à l’extrême des émissions actuels de télé-réalité et le fait que les gens ont tendance à filmer et à diffuser des instants difficiles, des accidents ou des morts. Donc oui, c’est parodique, oui, c’est à prendre principalement au second degré et oui, le propos est amusant mais ça fait aussi beaucoup réfléchir et c’est en cela que le scénario est aussi très bien écrit.

Concernant l’écriture des personnages, on peut considérer qu’ils sont en accord avec l’intrigue. Ils sont charismatiques, intéressants et parodiques. L’inconvénient, c’est qu’ils sont parfois trop caricaturaux, ce qui les rend prévisibles. Bon, ça les rend drôle mais j’apprécie quand même d’avoir un peu de surprise lorsque j’évolue dans un jeu vidéo.

Un beat them all très fun mais parfois difficile

Dead Rising 2 est sûrement l’un des plus gros défouloir qui existe en matière de jeu vidéo. On est dans un Beat Them All, c’est-à-dire un jeu où on affronte des vagues d’ennemis à coups de combo, d’esquive et d’armes de corps à corps ou à distance. Le truc, c’est qu’on peut crafter des armes parfois complètement débiles et très puissantes, comme des lances-tronçonneuse ou encore des fauteuils roulants électriques. Avec ces armes, on massacre ensuite des hordes de zombis par millier et c’est juste ultra fun ! Bon, c’est certain que ça enlève le côté horrifique des morts-vivants mais c’est pas le but. L’objectif, c’est vraiment de s’amuser à fond et le gameplay maîtrisé le permet parfaitement.

Il y a quand même un bémol à noter sur les mécaniques du jeu : Les boss. Sur le papier, ils sont originaux et très intéressant, et surtout complètement fou, ce qui les rend drôles. Le point négatif ? L’esquive n’est pas très efficace parce que les boss ont une tête chercheuse. Même si on esquive, le coup porte généralement et fait énormément de dégâts. Donc, il faut ruser pour les affronter et ça se résume régulièrement à sauter dans tous les sens. C’est dommage parce que ça rend les combats très frustrants surtout qu’on recommence au dernier point de sauvegarde, qui peut être très loin du boss en question. Donc en plus de pester contre la difficulté ridicule de l’affrontement, on a énormément de temps pour continuer de s’énerver en retournant se battre.

Une ambiance vieillissante mais correcte

Il n’y a vraiment pas grand-chose à redire au niveau de l’ambiance. Les graphismes sont agréables visuellement et la bande-son s’écoute, sans être transcendante. Bon, c’est toujours dommage d’avoir des modèles de zombis en doublon mais au vu de l’époque et de la vitesse d’exécutions des zombis ( on n’a donc pas vraiment le temps de les admirer ), on peut le pardonner.

Là où c’est un peu plus décevant, c’est au niveau de la qualité du jeu des acteurs. Certains sont vraiment bons et font corps avec leur personnage tandis que d’autres ne savent vraiment pas jouer et renforcent fortement la dimension caricatural d’un personnage. Le soucis, c’est que ça ne le rend pas drôle, ça donne plutôt un sentiment de malaise face à la performance.

Une rejouabilité intéressante si on veut faire le jeu à fond 

Dead Rising 2 se joue en respectant certains horaires pour faire des missions et ces mêmes objectifs ont une durée limitée. Du coup, c’est très compliqué de réussir à toutes les faire pendant la première session. Par contre, quand on finit le jeu, on peut le refaire en conservant nos stats via un New Game + afin de finaliser le jeu et littéralement rouler sur tous nos ennemis, ce qui renforce la portée de fun. Ça donne deux avantages : aucun sentiment de lassitude parce que les quêtes sont intéressantes et un défouloir encore plus intense.

Conclusion 

Dead Rising 2, c’est le jeu à faire quand on a passé une mauvaise journée. C’est drôle, c’est divertissant et surtout, on peut éteindre son cerveau le temps d’une partie. Alors, il faut pas s’attendre à un jeu d’horreur donc les fans de cet univers devront passer leur chemin, par contre, si on a l’envie de revenir à la base même du jeu vidéo : le fun et la rigolade à l’état pur, il faut clairement se lancer.

Dead Rising 2

18.99
8.3

Scénario

9.0/10

Gameplay

7.5/10

Ambiance

7.5/10

Contenu

9.0/10

Points positifs

  • Un scénario drôle, et actuel
  • Du fun !!!
  • Le craft des armes débiles.
  • Une bonne rejouabilité pour deux fois plus de fun.

Points négatifs

  • Des personnages parfois trop caricaturaux.
  • Une esquive inutile contre les boss.
  • Des zombis en doublon.
  • Certains acteurs sont mauvais.
Redjoker
Ecrit par

https://www.twitch.tv/jokerdestiny Clown passionné de jeux vidéo. Je suis né avec une Gameboy, ai été baptisé avec une Nintendo 64, ai grandi avec les consoles de Sony puis été corrompu définitivement par le pc, enfin peut être...

Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi Aimer

Action & Aventure

Qui ne connaît pas Spider-Man? Le super-héros aux pouvoirs d’araignée des comics Marvel. Il a fait la joie d’un certain nombre de joueurs à...

Action & Aventure

D’abord reporté puis complétement disparu des écrans radars pendant de longs mois. Watch Dogs : Legion, nouvel open-world d’Ubisoft a fini par trouvé le...

Action & Aventure

Plusieurs années après sont arrivée sur la génération précédente, Mafia II: Definitive Edition est paru récemment sur PlayStation 4. L’occasion pour nous de remettre...

Action & Aventure

Bonjour à vous tous qui faites que cette communauté a un plus par rapport aux autres. Pour mon premier test je me frotte à...