Connect with us

Hi, what are you looking for?

Action & Aventure

[TEST] Darksiders 3, la fureur de la 3ème cavalière !

La licence Darksiders a failli s’arrêter après la faillite de l’éditeur THQ. Les plus grandes licences de ce dernier ont été vendues et pour la plupart, ont fini dans les oubliettes. Mais de la même manière que THQ, Darksiders a renait de ses cendres. En effet, un nouvelle éditeur du nom de THQ Nordic a émergé et a commencé plusieurs licences de THQ mais aussi plein de nouvelles. C’est de cette manière que le développement de Darksiders 3 a repris tout comme le projet de quadrilogie. J’ai donc pu mettre la main sur ce troisième opus et reprendre le voyage avec Fury, la 3ème cavalière de l’Apocalypse. Reste à savoir si la qualité de la licence est restée malgré tous les bouleversements qu’a subi la licence.

Fury, une cavalière fière

Tout comme les opus précédents, l’aventure de Fury se situe en parallèle des événements des deux autres jeux. Le conseil a chargé Fury de chasser les 7 péchés capitaux suite au déclenchement de l’Apocalypse par son frère War. Elle doit donc se rendre sur la Terre dévastée, au milieu de la guerre entre les anges et les démons pour retrouver les 7 démons supérieurs qui s’en donnent à cœur joie.

Darksiders 3 met en scène un cavalier particulier avec Fury. Contrairement à ses deux frères des opus précédents, elle se considère comme supérieure de par son statut de cavalière et elle veut qu’on la reconnaisse comme tel. Le jeu va donc se présenter comme un voyage initiatique pour la cavalière parce qu’elle va apprendre à être plus humble et à mieux comprendre sa place en chassant les différents péchés. Cette fois, on ne se concentre donc pas sur les événements de l’Apocalypse et l’origine des cavaliers mais bien sur le personnage lui-même et ça fonctionne très bien. De par le développement de son personnage, Darksiders 3 a la meilleure intrigue de tous les opus de la licence. Le personnage est charismatique, intéressant et son histoire est très intéressante. Elle apprend de par son expérience dans l’aventure et on apprécie pleinement de suivre son évolution tant l’écriture est bien ficelée.

Un gameplay très réactif, très fun mais aussi hyper exigeant :

Darksiders 3 reprend le gameplay des opus précédents mais le perfectionne de la meilleure des manières. On est de nouveau en face d’un Beat Them All avec des éléments de RPG notamment avec la montée de niveau mais le jeu est beaucoup plus actif mais aussi beaucoup plus dur. Comme d’habitude, il faut attaquer, contrer, esquive, le tout avec de très bons réflexes pour appréhender les combats de la meilleure des manières et éviter la mort. En effet, les ennemis sont plus puissants, certains boss sont capable de nous détruire en un enchainement de 3 ou 4 coups.

Il sera donc nécessaire de maîtriser correctement le gameplay de Fury et d’étudier les ennemis minutieusement pour avancer dans le jeu. Les mécaniques vont d’ailleurs se compliquer en progressant parce que les compétences de Fury vont se diversifier. Par la suite, elle va pouvoir changer de forme pour correspondre à un élément : feu, glace etc… Certains ennemis nécessiteront alors une forme particulière tout comme certains obstacles. Donc globalement, on a un gameplay très stimulant, intéressant et qui évolue au fur et à mesure de notre avancée, par contre, il est aussi punitif, il faudra s’attendre à du challenge si vous vous essayez à Darksiders 3.

Une ambiance datée et une VF horrible

Visuellement, Darksiders 3 est joli mais il accuse un certain retard graphique pour des productions sorties la même année. C’est pas choquant et on reprend le côté cartoon très sympa des anciens opus mais un rehaussage graphique aurait été le bienvenu. Surtout qu’il y a beaucoup d’environnement et de décors différents, tous très bien modélisés et détaillés mais le niveau graphique ne leur rend pas justice.

Je regrette aussi que les thèmes ne soient pas aussi épiques que ceux de Darksiders 2. En effet, cet opus nous avait habitué à des thèmes magnifiques et j’aurais aimé retrouvé cette ambiance sonore lors des combats de boss.

Par contre, j’ai vraiment pesté du fait que je ne pouvais pas changer la voix de Fury. En effet, sur la VO, l’actrice a un charisme énorme et correspond pleinement à la personnalté de Fury, et surtout à sa progression. Mais la doubleuse sonore de la version française la rend très plate et insupportable. J’avais réussi pendant une petite heure à changer la voix par une astuce qui n’aura pas marcher longtemps, c’était clairement très différent et ça changeait complètement notre rapport à la cavalière.

Une bonne durée de vie mais avec peu de contenu secondaire

Darksiders 3 se termine en 20 heures environs mais il y a très peu de contenu supplémentaire. Les deux opus précédents nous avaient habitués à la recherche d’items disséminés sur la carte et à des missions secondaires à effectuer pour obtenir des bonus. Celui-ci n’en contient presque pas et se révèle donc plus avare en contenu. Cependant, je ne considère que ce n’est pas une mauvaise chose. Alors, ça va freiner certains joueurs qui adorent ça mais ce n’est pas la grande majorité dont je fais partie qui ne supporte plus le remplissage inutile et lassant de certains éditeurs ( coucou Ubisoft ). On évite donc l’enchainement de donjons ultra long pour chopper l’un des 75 clous de la 3ème partie de l’armure ultime et on peut pleinement se concentrer sur le jeu sans avoir une impression de lassitude au bout du compte.

Conclusion

Darksiders 3 ne révolutionne clairement pas la licence. Le jeu reprend les bases qui ont fait la force des opus précédents mais balaye plusieurs défauts. Le cheval n’est plus présent et on enchaine plus des donjons sans fin au point où on ne peut plus voir le jeu en peinture. Non, Darksiders 3 perfectionne le gameplay en le rendant plus rapide et plus exigeant, et surtout améliore la qualité d’écriture de manière drastique en proposant le voyage initiatique d’une cavalière qui va évoluer par son expérience dans le monde des humains.

19.99€
9

Scénario

9.5/10

Gameplay

9.5/10

Ambiance

8.0/10

Contenu

9.0/10

Points positifs

  • Un personnage super intéressant !
  • Un gameplay exigeant mais satisfaisant.
  • Pas de remplissage.

Points négatifs

  • Une VF horrible
  • Moins de contenu.
  • Des thèmes sonores moins marquants.
  • Un petit retard graphique.
Redjoker
Écrit par

https://www.twitch.tv/jokerdestiny Clown passionné de jeux vidéo. Je suis né avec une Gameboy, ai été baptisé avec une Nintendo 64, ai grandi avec les consoles de Sony puis été corrompu définitivement par le pc, enfin peut être...

Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi Aimer

Action & Aventure

Qui ne connaît pas Spider-Man? Le super-héros aux pouvoirs d’araignée des comics Marvel. Il a fait la joie d’un certain nombre de joueurs à...

Action & Aventure

Plusieurs années après sont arrivée sur la génération précédente, Mafia II: Definitive Edition est paru récemment sur PlayStation 4. L’occasion pour nous de remettre...

Action & Aventure

D’abord reporté puis complétement disparu des écrans radars pendant de longs mois. Watch Dogs : Legion, nouvel open-world d’Ubisoft a fini par trouvé le...

Action & Aventure

Bonjour à vous tous qui faites que cette communauté a un plus par rapport aux autres. Pour mon premier test je me frotte à...